Historique du Service du Déminage

Historique du Service de Déminage


Le 6 juin 1944

"Les sanglots longs des violons..", L'annonce du Débarquement du 06 juin ne laissait pas présager de la tâche complexe et oh! combien dangereuse qui se dessinait pour rendre la France Libre, le dernier acte préalable à toute mise en œuvre de paix allait se jouer...

 lire la suite...

 

HOMMAGE AUX MORTS EN OPERATION

Ils étaient Français, Portugais, Espagnols, Suisses, Serbes , Polonais, Allemands, Algériens..... avec un seul point commun:

VOLONTAIRES DEMINEURS ,

pour écrire le dernier acte de la Libération du Pays: Déminer la France.

Consultez le livre d'Or

Historique de la Formation au Déminage

Février 1945, L'école de CABOURG fut fondée par le Service du Génie Rural du Calvados avec dans un premier temps , des instructeurs militaires qui ont participé aux cours de GRIGNON.

Destiné à instruire les équipes de Déminage, trois instructeurs se relaient pendant trois semaines (18 jours) au bénéfice de 25 élèves au maximum.

 

lire la suite...

 

 

Historique du Monument du Ballon d'Alsace

Dès 1947, un petit groupe d’anciens du déminage voulant perpétuer la mémoire de leurs victimes au devoir, décidait l’érection d’un monument.
COLSON Roger, après avoir vaincu maintes difficultés administratives et autant d’inertie, constitua le 21 novembre 1949, un Comité Régional pour l’érection, d’un monument à la mémoire des volontaires démineurs morts pour la France dans les départements du Haut Rhin, des Vosges, du Doubs, de la Haute Saône, et dans le territoire de Belfort.

 

Lire la suite....

THANN

 

Un engin explosif datant de la Première Guerre mondiale a refait surface ce mercredi à Thann où un obus été découvert par un cueilleur de champignons dans le secteur du col du Grumbach.

 

L'engin pèse environ 120 kilos pour une longueur d'au moins 1 mètre pour 21 centimètres de diamètre. Il nécessite une attention particulière, car il pourrait contenir une substance chimique.

 

Depuis le début de l'après-midi, un gros déploiement de moyens en démineurs, pompiers, gendarmes, policiers municipaux, agents de la Brigade verte sont sur le pied de guerre. Un périmètre de sécurité a été mis en place pour interdir les chemins d'accès du secteur, fermés à toute circulation, notamment pour les promeneurs.

Partagez:

Livre d'or

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Dom BZH (mardi, 19 janvier 2010 22:24)

    Félicitations pour ce site qui propose une richesse d'informations. Continuez votre travail mais n'oublions pas que la fonction première d'une munition est de répandre malheur pour l'homme...
    "Munition inconnue, touche à ton c.. !"

  • #2

    duquean marcel (mercredi, 08 décembre 2010 20:34)

    si possiblejedemande au nom de duquean marcel soit mentionne la date du deces de mon pere a savoir le 24 juillet 1945 tue par une mine anti-personnelle,lors du deminage du site au lieu dit leDOSSEN en ST POL DU LEON 29 FINISTERE,le prisonnier allemand ayant marche surla mine

  • #3

    deminex (mercredi, 13 avril 2011 01:34)

    Votre demande a abouti avec un retard sérieux, je vous prie de bien vouloir nous pardonner cette attente.
    Bien à vous

  • #4

    priolet (lundi, 22 août 2011)

    Salut les Jeunes,bravo pour le site,grace a vous meme au Bresil je suis informe des nouvelles de notre service.
    Amities Richard